Source : Bestiaire monstrueux de AD&D2, édition révisée

Aboleth



CLIMAT/TERRAIN : Tropical ou tempéré | Souterrains add2-aboleth
FRÉQUENCE : Trés rare
ORGANISATION : Nichée
CYCLE D'ACTIVITÉ : Nocturne
RÉGIME ALIMENTAIRE : Omnivore
INTELLIGENCE : Supérieure (13-14)
TRÉSOR : F
ALIGNEMENT : Loyal Mauvais

NOMBRE APPARAISSANT : 1-4
CLASSE D'ARMURE : 4
DÉPLACEMENT : 3, ng 18
DÉS DE VIE : 8
TAC0 : 13
NOMBRE D'ATTAQUES : 4
DÉGATS PAR ATTAQUE : 1-6 (x4)
ATTAQUES SPÉCIALES : Voir ci-dessous
DÉFENSES SPÉCIALES : Bave
RÉSISTANCE Á LA MAGIE : Aucune
TAILLE : E (6 m de long)
MORAL : Elite (13)
POINTS D'EXPÉRIENCE : 5000


L'Aboleth du Bestiaire monstrueux deuxième édition

L'aboleth est une écœurante créature amphibie qui vit au fond des lacs ou dans les grottes souterraines. Il méprise la plupart des créatures de la surface et tente d'asservir les races douées de pensée. Il est aussi cruel qu'intelligent.

Un aboleth ressemble à un gros poisson long de 6 m, queue barbelée comprise. Sa tête est bulbeuse, son corps bleu-vert est parsemé de taches grises et son ventre rose cache une bouche caoutchouteuse dépourvue de dents. Trois yeux pourpres ayant la forme de fentes horizontales et protégés par des excroissances osseuses sont disposés, l'un au-dessus de l'autre, à l'avant de sa tête. Quatre orifices bleu-noir animés de pulsations s'ouvrent le long de son ventre et sécrètent une bave grise dont l'odeur est semblable à celle de la graisse rance. Quatre tentacules résistants et longs de 3 m jaillissent de sa tête. L'aboleth utilise sa queue pour se propulser sous l'eau et ses tentacules pour se traîner sur la terre ferme.

Combat :

L'aboleth attaque à l'aide de ses tentacules, qui infligent chacun ld6 points de dégâts. Lorsqu'une créature touchée par un tentacule rate un jet de sauvegarde contre les sorts, sa peau se transforme en une substance membraneuse translucide et gluante (ce qui prend 2-5 rounds). Si cela se produit, la victime n'a d'autre choix que d'humidifier la membrane en permanence à l'aide d'eau fraîche sous peine de subir ldl2 points de dégâts par tour. Un sort de guérison des maladies jeté avant que la transformation n'ait eu le temps de se produire l'interrompt aussitôt. Il faut sinon un sort de soins des blessures sérieuses pour faire redevenir normale la peau du personnage.

Comme ses capacités de mouvement très limitées en font un assez piètre combattant, l'aboleth tente d'attirer ses victimes à lui en générant des illusions extrêmement crédibles, tant sur le plan visuel qu'auditif, olfactif et autres. Il . peut également asservir ses victimes. Ce pouvoir a une portée de 10 m, et il peut l'utiliser à raison de 3 fois par jour en n'affectant chaque fois qu’une seule et unique créature. Si cette dernière rate un jet de sauvegarde contre les sorts, elle obéit par la suite à la lettre aux ordres télépathiques du monstre (mais elle ne combattra pas pour lui). Cet asservissement peut être rompu par délivrance de la malédiction, dissipation de la magie, la mort de l'aboleth ou encore un nouveau jet de sauvegarde si la victime est séparée de son maître par plus de 1,5 km (une tentative par jour).

Sous l'eau, l'aboleth s'entoure d'un nuage de mucus épais d'une trentaine de centimètres. Celui qui inhale cette substance doit réussir un jet de sauvegarde contre le poison sous peine de perdre la faculté de respirer à l'air libre.

En échange, il peut respirer sous l'eau, comme s'il avait bu une potion de respiration aquatique, et ce pendant 1-3 heures. Cette capacité peut être prolongée par des contacts répétés avec le nuage de mucus. Une créature affectée tentant de respirer à l'air libre suffoque en 2-12 rounds. Le vin et le savon dissolvent le mucus.


Habitat/Société :

Une nichée d'aboleths est constituée d'un adulte et d'un à trois rejetons. Bien que ces derniers soient aussi grands et aussi forts que leur géniteur, ils lui montrent un extrême respect et lui obéissent en tout point.

Les aboleths sont dotés d'organes géniteurs mâles et femelles. Une fois adultes, ils se reproduisent tous les 5 ans en se cachant au fond d'une caverne ou dans un autre lieu isolé. Ils pondent alors un œuf unique, qu'ils recouvrent de bave. Le géniteur garde son œuf jusqu'à ce qu'il éclose, ce qui prend environ 5 ans. Un aboleth nouveau-né devient adulte au bout d'une dizaine d'années.

Les aboleths passent le plus clair de leur temps à se chercher des esclaves, humains de préférence. On prétend qu'ils utilisent leurs serfs pour bâtir de gigantesques cités sous-marines, mais aucune d'entre elles n'a jamais été découverte. Ils connaîtraient également d'anciens secrets plus vieux que les premiers hommes mais, là encore, rien ne vient justifier ces rumeurs. Il est par contre indéniable qu'ils détiennent un savoir immense. Le rejeton acquiert toutes les connaissances de son géniteur à la naissance, et un adulte s'empare également du savoir des êtres intelligents qu'il dévore.

Le trésor d'un aboleth est constitué d'objets pris à ses esclaves. Ces objets sont enterrés sous une couche de bave ressemblant à de la vase grise, mais très reconnaissable grâce à l'odeur de graisse rance qui s'en dégage.


Écologie :

L'aboleth est omnivore et se nourrit de tout ce qui est organique. Algues et micro-organismes constituent l'essentiel de son régime alimentaire, mais il aime tout particulièrement ingérer des créatures douées d'intelligence pour, littéralement, se nourrir le corps et l'esprit. Les aboleths n'ont aucun ennemi naturel, car même les plus puissantes créatures marines préfèrent les éviter. Leur bave sert parfois d'ingrédient pour la préparation de potions de respiration aquatique.

 

 


dd3-aboleth