Expérience individuelle

Type(s) : Point de règle AD&D2
Source(s) Générique : Manuel des joueurs


Les Personnages gagnent également des points d'expérience pour certaines actions individuelles, généralement celles qui sont directement en rapport avec leur classe...

Les guerriers acquièrent de l'expérience lorsqu'ils triomphent de leurs ennemis ; plus le combat a été rude, plus ils gagnent de points. Les magiciens acquièrent de l'expérience en utilisant leurs sorts dans un but spécifique et utile. Autrement dit, ils ne peuvent pas se contenter d'aller dans les bois et de lancer des sorts tous azimuts sans aucune raison ; par contre, s'ils lancent un éclair sur un tyrannœil, on peut considérer qu'ils ont fait une action utile ; dans ce cas, ils gagnent des points d'expérience. Ils peuvent également en gagner en effectuant des recherches et en créant des objets magiques. Les prêtres acquièrent de l'expérience en répandant leurs croyances, en utilisant leurs pouvoirs pour servir leur divinité et, comme les magiciens, en recherchant de nouveaux sorts et en créant des objets magiques. Les roublards acquièrent de l'expérience en utilisant leurs capacités spéciales et en découvrant ou en gagnant de l'or.

Un personnage peut également gagner des points d'expérience pour certaines actions de son joueur, comme par exemple l'interpréter correctement Lorsqu'un joueur réussit à se glisser dans la peau de son personnage et à le faire agir comme une personne réelle, ou qu'il utilise sa matière grise pour émettre une excellente idée, le MD peut accorder au personnage des points d'expérience d'interprétation.

Enfin, un personnage peut gagner des points d'expérience lorsqu'il termine une aventure ou atteint un objectif fixé par le MD. Même si le joueur a une idée assez exacte de ce que son personnage est supposé faire, il ne sait pas s'il gagnera des points d'expérience pour s'être comporté correctement, jusqu'au moment où le MD les lui donnera. Mais aucune règle ne stipule la quantité de points d'expérience que le MD doit distribuer, ni ne l'oblige à en donner systématiquement.